En 1999, dix ans après que la Roumanie eut mis fin à un demi-siècle de dictature, l’association Care France me demanda d’aller dans ce pays voir ce qu’étaient devenus les orphelinats. Je n’oublierai jamais ces enfants affamés qui s’accrochaient à moi, ceux qui hurlaient de douleur enchaînés à leur lit, ceux qui se réfugiaient dans les toilettes pour ne pas être battus, l’odeur répugnante des orphelinats, ces mères exténuées par les grossesses, résignées au malheur absolu.

 

Les enfants du diable, collection Photo Poche Société, éditions Nathan, 2001.

 

 

 

1/16