Les Urgences de l’Hôtel-Dieu, Paris.

J’ai commencé à faire des photos aux urgences en 1989. J’y suis retourné régulièrement jusqu’en 2010.

Aux urgences, j’ai vu arriver les premiers malades du sida, les SDF qui squattaient le service, les toxicomanes en pleine crise, les femmes battues, les personnes âgées, les tentatives de suicide, la canicule de 2003, puis celle de 2010.

Bref, je pense avoir tout vu de la déliquescence de notre société.

 

 

1/28