La vieillesse nous guette tous. On ne sait pas s’il faut l’espérer, signe de longue vie, ou la redouter. Lorsqu’elle dure se pose cette autre question : ne faudra-t ’il pas un jour partir en maison de retraite ? Pour beaucoup, l’idée est terrifiante. Probablement pour ce qu’elle signifie de menaces. Menace de rupture avec la vie d’avant. Menace de finitude, inexorable prélude à la mort.

 

Vivre en maison de retraite

textes d’Eric Favereau, collection du Centre d’éthique clinique, 2010.

 

 

1/16